‘Place cathédrale à Liège’ – 120 x 80 cm.

‘La cathédrale de Liège’ – 120 x 80 cm.
Petite histoire :
La cathédrale est dans chaque diocèse l’église de l’Evêque. Il y a son siège (la cathèdre), il y exerce son enseignement, il y tient la place du successeur des apôtres. Ce lieu rappelle donc l’ordination de celui-ci et son installation comme Evêque de Liège. Il y célèbre l’eucharistie aux grandes fêtes (Noël, Semaine Sainte et Pâques, Pentecôte) et lors des grands moments de la vie diocésaine (messe chrismale, ordinations, confirmations, St Lambert, etc.)
L’église avec son chapitre fut fondée en 966 par l’Evêque Eracle (959-971), prédécesseur immédiat de Notger. C’est la première église sur l’île formée sur les bras de la Meuse, au sud-ouest de la cité, c’est- à- dire de Saint-Lambert. Ce quartier ‘’en île’’ était habité depuis un certain temps par les fonctionnaires (ministériales) de l’Evêque et les premiers commerçants de l’île ; le quartier a gardé ce caractère commercial. Il se trouvait à cet endroit un oratoire dédié à Saint Callixte.
L’église primitive, construite par Eracle et achevée par Notger, devait-être de type ottonien, constituée de deux chœurs : la tour comportait deux étages s’ouvrant sur la nef ; le chœur oriental s’érigeait sur une crypte.
L’église actuelle de style gothique, fut érigée à partir de 1240 et s’acheva en 1417-1430. Le cloître fut reconstruit à partir de 1445.
La cathédrale est l’église mère de toutes les églises du diocèse. Elle est desservie par le chapitre, un collège de douze prêtres qui assurent la liturgie quotidienne (eucharistie et prière des heures) aux intentions de tout le diocèse.
L’église est dédiée à la conversion de Saint-Paul et à l’Assomption de Marie. Elle succède depuis 1804 à la cathédrale Saint-Lambert, détruite lors de la Révolution à partir de 1794.

Source : http://www.cathedraledeliege.be/visite/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *